Témoignage de salariés

Témoignage de salariés

Témoignage de candidats

« J’ai commencé comme manutentionnaire.(…) Je n’avais aucun diplôme professionnel.

(…)Pour préparer ma VAE, j’ai dégrossi avec un intervenant spécialisé dans la VAE mes dernières expériences comme agent de fabrication, agent de production, conducteur de ligne. Cela nous a permis d’identifier un diplôme.(…) Ma VAE n’est pas encore terminée mais c’est important pour moi. Si l’entreprise devait mettre la clé sous la porte, je ne sortirai pas sans rien. »

 

Frédéric, Opérateur, Benvic Europe.

 

 

« Je ne regrette pas de m’être inscrite pour valider mes acquis.

Pour ma part, j’ai été très bien accompagnée par les personnes du DAVA durant les séances qui étaient programmées.

Et surtout ravie d’avoir obtenu une mention complémentaire « vente à distance », alors qu’à ce jour je ne disposais d’aucun diplôme en rapport avec le poste que j’occupe chez Webhelp. »

 

Annabelle, Téléconseillère, Webhelp.

 

« J’ai obtenu le BTS Négociation et Relation Client par la VAE, mais surtout grâce à mon expérience professionnelle enrichissante à l’armée et au sein de Webhelp.
Je me suis toujours donné les moyens et passionnée pour chacun de mes postes et j’ai vu cette VAE comme un beau challenge de valoriser ma passion et mes acquis. J’ai ressenti le besoin de concrétiser toutes mes années d’expériences passées…et ça y est, c’est dans la poche!!!

Pour ceux qui envisagent de valider leurs acquis, donnez-vous à fond, un travail personnel est nécessaire et vous y arriverez. »

 

Orphée, Superviseur Webhelp.

 

« En Bourgogne, on était les premiers à valider le titre d’agent de stérilisation. Jusque-là, notre métier n’était pas reconnu comme faisant partie du processus de soin et c’est maintenant le cas grâce à la possibilité d’obtenir cette certification par le biais de la VAE.

En début de démarche, j’ai eu peur de ne pas réussir à m’exprimer, d’avoir des difficultés à faire voir mon geste professionnel mais j’ai une bonne connaissance du métier, et grâce à l’accompagnement j’ai su mettre en mots mon activité. C’est un travail individuel, mais le fait de pouvoir échanger avec d’autres professionnels est très important, on peut se confronter au regard des autres et poser des questions, on voit qu’on est pas seul. Et puis, je travaille de nuit, alors c’est difficile de trouver du soutien dans l’établissement, pour moi, l’accompagnement est nécessaire.

Je suis content d’avoir fait cette VAE même si ça prends du temps, et que le jury peut-être une source de stress, c’est intéressant et on se rend compte petit à petit de la valeur du travail qu’on produit. Et puis, le jury est sympa, il n’est pas là pour nous piéger, il cherche à comprendre simplement. »

François, Agent de stérilisation, USCPP.

 

 

« Formatrice en Gestion d’entreprise depuis 3 ans, et dans un contexte d’évolution du marché de la formation et de multiplicité des acteurs, la VAE était pour moi l’opportunité de valider mon expérience par un titre professionnel de Formateur Professionnel pour Adultes (AFPA).

Il était important pour moi de mener cette démarche à bien, pour légitimer ma compétence à exercer ce métier et obtenir la reconnaissance de mes pairs. »

Isabelle, Formatrice AFPA.

 

 

« Après plus de 3 ans au poste d’assistant Ingénieur, j’ai décidé de m’inscrire pour obtenir la Licence Professionnelle GSIE (Gestionnaire de Système d’Information d’Entreprise) en passant par une VAE.

La réalisation de mon dossier a duré 1an et demi avec des fréquences de travail pendant les week-end, vacances et quelques soirs pendant la semaine. En effet, le challenge réside avant tout à pouvoir s’organiser autour de la vie personnelle et professionnelle.

Le jury m’a parfaitement mis dans de très bonnes conditions avant et pendant ma présentation (…) cette démarche me permet aujourd’hui d’avoir un recul sur mon travail et de confirmer mon choix de vie professionnel.

L’obtention du diplôme me permet d’avoir une reconnaissance auprès du milieu professionnel et m’ouvre la possibilité de postuler à des postes de niveau Ingénieur Informatique. »

Jérôme, Université de Bourgogne.

 

« Après avoir travaillé dans un restaurant parisien puis chez SEB, pendant 6 ans comme cuisinière j’ai voulu valider mon expérience par un diplôme.

Mon entreprise m’a présenté la démarche de VAE, et ce système m’a semblé très adapté: pas besoin de suivre une nouvelle formation pour obtenir un diplôme.

(…) Mon métier a du sens dans un groupe tel que SEB, et la VAE est une belle démarche pour valoriser mes compétences. J’ai beaucoup écrit, mis sur papier ce que je fais au quotidien.(…) Mon jury était constitué de professionnels (…).

Nous avons échangé sur mon expérience et mes compétences développées dans mon travail. C’est une très belle occasion de prendre du recul et mieux connaitre son métier. »

Mamiko, SEB.

 

Publié par Sylvia dans Témoignage de salariés